Régionales 2021 : Le Pacte pour la Transition Hauts-de-France a interrogé les candidats

samedi 19 juin 2021

C’est l’urgence sanitaire et climatique, avec son cortège d’explosion des inégalités et de crises multiformes. La situation exige une profonde transformation de nos politiques publiques. Suivant le rapport du GIEC d’octobre 2018, la période 2020-2030 est le temps qui nous reste pour mettre en place les mesures qui nous préserveront d’un emballement irréversible du climat. Et toujours selon ce rapport, 50 à 70% des solutions se trouvent à l’échelle locale.

Que ce soit pour l’impératif de décarbonation des activités et des modes de vie, pour les transports, l’agriculture, l’alimentation, mais aussi pour l’aide aux plus précaires et pour l’approfondissement de la démocratie, la région a vocation à conduire la mobilisation des territoires contre la menace sanitaire et climatique, mais aussi contre l’effacement des services publics, les inégalités et l’insécurité sociale. Nous pensons qu’une action déterminée à l’égard de ces menaces peut créer un élan rassembleur capable de s’opposer de surcroît au repli sur soi et aux crispations identitaires.

Habitant(e)s de la région, nous coopérons avec plusieurs collectifs engagés pour lutter contre le dérèglement climatique et pour la protection du vivant. Pour ces élections régionales, nous avons récemment cosigné les propositions aux candidat.e.s du collectif Pour une autre PAC, notamment celles concernant l’installation des nouveaux paysans. Nous avons rendu compte du résultat de cette interrogation.

Pour ces élections régionales, le Réseau action climat (RAC) a élaboré 15 propositions à partir desquelles il est possible de juger les programmes disponibles pour l’ensemble des régions métropolitaines. Les conclusions de cet examen des programmes par le RAC est désormais consultable.
PNG - 358.8 ko
Pour les Hauts-de-France, elles sont les suivantes : « Le programme de Karima Delli (EELV-PCF-LFI-PS) se distingue largement sur l’enjeu climatique : il tient compte des mesures incontournables à mettre en œuvre à la fois pour l’intermodalité, mais aussi pour la formation et l’accompagnement des entreprises dans la conversion ou encore la rénovation des bâtiments en ciblant en priorité les plus précaires. Si Laurent Pietraszewski (LREM- Modem) propose des actions intéressantes pour le soutien à l’agroécologie et pour la formation et une relance durable, son programme reste flou et insuffisant sur les questions d’alimentation durable, de rénovation et d’énergies renouvelables et est vide sur des sujets clés comme le ferroviaire ou de réduction des déchets. A l’inverse, Xavier Bertrand (DVD-LR) ne tient pas compte du climat, complètement absent de son programme puisqu’aucune des mesures incontournables n’est reprise, voire va même à l’inverse de la transition écologique en soutenant des projets nucléaires. Enfin, l’absence de programme accessible pour Sébastien Chenu (RN) à quelques jours des élections permet encore moins aux citoyens de connaître ses propositions ».

Le Pacte pour la transition dans les Hauts-de-France a élaboré pour sa part 14 mesures pour une Région en Transition écologique, économique et sociale cohérentes (1) avec les 34 mesures élaborées pour les dernières élections municipales et celles du Pacte national, (2) avec les 15 propositions du RAC et (3) avec les travaux du collectif Agir pour le climat de Lille sur l’objectif de décarbonation. Comme lors des municipales, il a été demandé aux candidats de s’engager sur ces mesures selon les différents niveaux proposés en leur demandant d’adopter le plus grand nombre de mesures possible avec un niveau d’ambition qui soit le plus élevé possible.


- Le diaporama présentant la démarche et les mesures

A la veille du premier tour, nous n’avons reçu que la réponse de la Liste d’union citoyenne et européenne (LUCE) conduite par Audric Alexandre.
JPEG - 1.3 Mo

- Tableau des réponses d’Audric Alexandre (image et pdf)

Nous avons également reçu de la LUCE le commentaire suivant : « Vos questions concernant la transition de notre région vers la durabilité correspondent parfaitement à de multiples propositions de notre programme (sur https://luce-hdf.fr). Nous sommes donc ravis de soutenir votre initiative et nous tenons à vous remercier pour votre engagement et vos efforts en faveur d’une région plus durable. »

Nous remercions en retour la LUCE. Les engagements des listes continueront à être reçus jusqu’à l’avant-veille du second tour.

S’engager dans un groupe local

S’inscrire à la lettre d’information et ....

Pour suivre l’avancée d’un groupe local ou le rejoindre, inscrivez-vous à la liste de diffusion locale sur le site national

S’inscrire à un groupe local par le site national

1 ANNÉE
0 MOIS
0 JOURS
17 HEURES
54 MIN
8 SEC
avant la fin du mandat 2020 - 2026